Archives par étiquette : Encyclopédie

Séjour post-doctoral de Mattia Cipriani

Liber de natura rerum, Thomas de Cantimpré, Ms. Heiligenkreuz 180, f. 167r

Liber de natura rerum, Thomas de Cantimpré, Ms. Heiligenkreuz 180, f. 167r

Mattia Cipriani, Docteur de la Scuola Normale Superiore (Istituto Italiano di Scienze Umane et de l’EPHE depuis 2014, entame un post-doctorat d’un an à l’Atelier Vincent de Beauvais, dans le cadre du projet SourcEncyMe, d’octobre 2016 à octobre 2017. L’objectif de son projet est d’achever la préparation d’une nouvelle édition critique des versions I et II du Liber de natura rerum de Thomas de Cantimpré depuis les plus anciens manuscrits. Le texte de ces versions du Liber de natura rerum sera mis en ligne sur le corpus SourcEncyMe des encyclopédies médiévales au plus tard en octobre 2017.

Il travaille sur la supervision d’Isabelle Draelants, et en collaboration avec des collègues philologues de l’université de Caen-Basse Normandie, qui préparent une traduction des livres zoologiques du Liber de natura rerum.

Séjour de recherche de Beatrice Amelotti

Beatrice Amelotti, dotée d’un Master en histoire de l’Antiquité de l’Université de Torino, et doctorante en histoire du Moyen Âge de l’Université de Pavia, rejoint l’Atelier Vincent de Beauvais, au sein de l’IRHT, pour trois mois (sept.-nov.-déc. 2016).
Durant son séjour de recherche, elle travaille sur l’encyclopédie moralisée «De exemplis et similitudinibus rerum» de Jean de San Geminiano, et en particulier le livre IX, dédié plus spécifiquement aux arts mécaniques. Elle s’associe au projet SourcEncyMe pour la préparation de l’intégration dans le corpus et la mise en ligne du texte de cette encyclopédie.

Vincent de Beauvais et le «Speculum maius»

Vincent de Beauvais, Speculum historiale, Médiathèque du Grand Troyes, ms. 464, f. 13.

Vincent de Beauvais, Speculum historiale, Médiathèque du Grand Troyes, ms. 464, f. 13.

Le Speculum maius du dominicain Vincent de Beauvais est sans conteste la plus grande encyclopédie médiévale, héritière des Étymologies d’Isidore de Séville, du mouvement naturaliste du 12e s. et des efforts d’organisation des chanoines de Saint-Victor. Continuer la lecture