Archives de catégorie : Corpus et outils de recherche

Le livre III « De plantis » du « Compendium philosophiae » ajouté au corpus SourcEncyMe

Le corpus des encyclopédies médiévales SourcEncyMe (Sources des Encylopédies Médiévales) compte désormais un nouveau texte mis en ligne: l’édition critique, effectuée par Emmanuelle Kuhry, du livre III sur les plantes de la Compilatio de libris naturalibus Aristotilis et aliorum quorumdam philosophorum de rerum natura, appelé couramment Compendium philosophiae. Cette encyclopédie, qui s’assimile à une sorte de commentaire suivi des livres aristotéliciens, et fait grand usage des toutes premières gloses sur les Libri naturales d’Aristote, est restée en grande partie inédite suite à l’étude que lui avait consacré en 1936 Michel De Bouärd (qui en avait édité environ un septième). Emmanuelle Kuhry lui a consacré sa thèse de doctorat (janv. 2014), en mettant au jour les quatre versions du texte, deux longues et deux courtes, toutes bien diffusées en milieu cistercien dès le milieu du XIIIe siècle. 

Cf. E. Kuhry, « La tradition textuelle du Compendium philosophie : une illustration des échanges culturels dans le monde monastique anglais », Tabularia, sources de la Normandie médiévale, « Études », 14, 2014, p. 235-270. 
E. Kuhry, « Les différentes versions du Compendium philosophie ou Compilatio de libris naturalibus Aristotelis, une encyclopédie du XIIIe siècle », Spicæ, Cahiers de l’Atelier Vincent de Beauvais, Nouvelle série, 1, 2011, p. 51-77.

D’autres livres de la Compilatio de libris naturalibus viendront s’ajouter au corpus SourcEncyMe, qui vise à identifier les sources des encyclopédies latines médiévales. Le livre III De plantis verra ainsi bientôt ses sources identifiées. Pour la presque totalité, il s’agit de passage du « De plantis » pseudo-aristotélicien attribué à Nicolas de Damas.

Cf. « The Compilatio de libris naturabilus Aristotelis (Compendium philosophie): Evidence for the Early Reception of the Glossa anglicana and of Adam of Buckfield’s Commentaries », Recherches de Théologie et de Philosophie Médiévales86, 2, 2019, p. 283-313.

Nouvelle édition, en ligne, des versions auctoriales du « Liber de natura rerum » de Thomas de Cantimpré

Liber de natura rerum, Ms. London, British Libr., Harley 3717, f. 1r

Le projet SourcEncyMe (Sources des Encyclopédies Médiévales) progresse!

Page de consultation du Liber de natura rerum sur SourcEncyMe

Nous avons le plaisir de vous annoncer deux grandes avancées de ce corpus latin dont l’objectif est la caractérisation du patrimoine intellectuel des encyclopédies médiévales par l’identification de leurs sources :

La mise en ligne des versions « auctoriales » du Liber de natura rerum de Thomas de Cantimpré
(c’est-à-dire les stades de rédaction de l’encyclopédie que H. Boese avait édité comme « versions I et II »), sous la forme d’une nouvelle édition critique par Mattia Cipriani. Cette édition distingue quatre stades de rédaction d’auteur, d’après quatre manuscrits principaux.

Liber de natura rerum, Ms Brugge, Stadbibl. 410, f. 4v

Lidentification complète de toutes les sources du Liber de natura rerum,
c’est-à-dire près de 170 sources différentes, principalement de philosophie naturelle et de médecine, mises en œuvre par le compilateur pour la rédaction de son encyclopédie. Ses interventions d’auteur ont également été mises en évidence par le travail de M. Cipriani. Ce travail d’identification porte à retarder la datation de la rédaction du Liber jusqu’aux années 1250.

Liber de natura rerum, Ms. London, British Libr., Harley 3717, f. 2r

Ce travail a été réalisé durant un séjour post-doctoral financé par le LabEx Hastec à l’Atelier Vincent de Beauvais, au sein de l’Institut de recherche et d’histoire des textes à Paris, sous la supervision d’Isabelle Draelants.

NB : Le texte de ces versions du Liber de natura rerum fera encore l’objet de modifications, légères, du point de vue de certains choix de leçons critiques, de la ponctuation et de la mise en évidence de certains ajouts de la main du compilateur, avant la publication de l’édition critique définitve. En outre, il arrive que les éditions utilisées pour l’identification de certaines sources ne soient pas toujours les éditions de référence, mais les renvois aux éditions de référence pour chaque source y seront substituées peu à peu pour correspondre à celles qui seront utilisées pour l’apparat de l’édition critique définitive.

Le site SourcEncyMe donne également accès à la version tardive « Thomas III. » de l’encyclopédie naturelle de Thomas de Cantimpré, dans le texte critique établi avant 1993 par K. Vollmann et H. Hünemörder.
Après la reprise de ce travail, l’édition définitive de cette version par Rudolf K. Wiegand, J. Deus et H. Ulmschneider vient de paraître chez Reichert (coll. Wissensliteratur im Mittelalter, 54.1). 

SourcEncyMe (Sources des Encyclopédies Médiévales)

Paris, Bibliothèque de la Sorbonne, ms. 53, f. 1.

Paris, Bibliothèque de la Sorbonne, ms. 53, f. 1.

La compilation scientifique et philosophique dans les encyclopédies latines médiévales : Textes et sources – Constitution d’un corpus annoté en ligne des encyclopédies médiévales latines

Le programme SourcEncyMe (Sources des Encyclopédies diévales) est consacré à l’histoire de la transmission des textes grecs, arabes et latins de la pensée philosophique/scientifique, théologique et historique véhiculées dans les compilations encyclopédiques latines au XIIIe siècle et au-delà. Continuer la lecture