Archives mensuelles : mars 2016

Vincent de Beauvais et le «Speculum maius»

Vincent de Beauvais, Speculum historiale, Médiathèque du Grand Troyes, ms. 464, f. 13.

Vincent de Beauvais, Speculum historiale, Médiathèque du Grand Troyes, ms. 464, f. 13.

Le Speculum maius du dominicain Vincent de Beauvais est sans conteste la plus grande encyclopédie médiévale, héritière des Étymologies d’Isidore de Séville, du mouvement naturaliste du 12e s. et des efforts d’organisation des chanoines de Saint-Victor. Continuer la lecture

Transmission de la philosophie naturelle dans l’Occident médiéval

Des traductions du XIIe siècle à la naissance d’une nouvelle rationalité scientifique

Barthélémy l’Anglais, De Proprietatibus rerum, Autun, BM, ms. 32, f. 196v

Barthélémy l’Anglais, De Proprietatibus rerum, Autun, BM, ms. 32, f. 196v

I. Réveil de la culture scientifique occidentale et tradition des connaissances

Au tournant du XIIe et du XIIIe s., suite au renouvellement des savoirs issus des traductions gréco-latines et arabo-latines récentes, on découvre la biologie et la physique d’Aristote après avoir usé longuement de sa seule logique. Continuer la lecture

L’encyclopédisme médiéval

Barthélémy l’Anglais, De Proprietatibus rerum, Autun, BM, ms. 32, f. 132v.

Barthélémy l’Anglais, De Proprietatibus rerum, Autun, BM, ms. 32, f. 132v.

Les encyclopédies latines étudiées à l’Atelier s’inscrivent dans l’effort d’organisation des connaissances qui marque le XIIIe siècle européen, au moment où se mettent en place les structures de l’état moderne et se créent les universités et les collèges nourris des savoirs antiques et des connaissances arrivées via les traductions arabo- et greco-latines. Continuer la lecture